Une recherche désespérée pour les dentistes : la diminution de leur nombre ne cesse pas encore

Date: 04.23.2013.

En France, il semble de plus en plus difficile de séduire les jeunes lycéens de choisir la formation supérieure de dentisterie.

 

En France, il semble de plus en plus difficile de séduire les jeunes lycéens de choisir la formation supérieure de dentisterie. De ce fait, il existe un phénomène en tant qu’un problème réel de la raréfaction des odontologistes dans quelques zones de l’Hexagone.

 

Les chiffres ne mentent pas bien qu’ils indiquent une menace

 

Un enquête mené par un  blog du LeMonde.fr, présente et approche ce sujet de raréfaction des odontologistes de point de vue des données. 64 praticiens pour 100 000 habitants – ce chiffre montre une disparité sérieuse des dentistes et soulève un problème à résoudre. Mais le pays n’est guère homogène sur ce sujet-ci, à Paris, par exemple, la densité est de 138, contre la Creuse, où ce n’est que 35. Mais ce n’est pas si simple, parce que ces chiffres contiennent également les praticiens âgés qui iront bientôt à la retraite.

Selon le site web de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes, parallèlement de ce phénomène de manque des dentistes il existe un autre. Il s’agit de la migration des dentistes européens, venant de différents pays et de plus en plus s’installent en France. D’eux, la moitié vient de la Roumanie, mais le nombre des dentistes espagnols, portugais est aussi significatif, ce qui s’expliquerait par la semblance des langues. De plus, ces pays subissent récemment la crise économique et donc un chômage grave, et cela leur conduit de chercher un autre pays à s’installer.

 

Pourquoi attendre ? Nous sommes disponibles pour vous recevoir, fixez votre date de visite en nous contactant !

 

La situation à la campagne est dure…

 

Contre le vieillissement de cette profession importante, une coopération essaie d’agir avec les bourses exceptionnelles et crédits à jamais rembourser pour les étudiants dentistes.Depuis les années 2000, le nombre de dentistes diminue d’environ 1% par an à la campagne et dans les banlieues et les zones rurales. Contre le vieillissement de cette profession importante, une coopération essaie d’agir avec les bourses exceptionnelles et crédits à jamais rembourser pour les étudiants dentistes.

Mais même dans ces cas-ci il reste un problème de la pérennité de l’installation, comme ces contrats de bourse concernent l’installation à un département dentaire local. Cependant, les petits villages ne sont pas tout à fait attirants, surtout dans les cas où leurs relatifs ne peuvent pas déménager avec eux. 

 

Choisissez le tourisme dentaire pour les soins dentaires de haute qualité et à moindre prix ! Pour vous inscrire, vous n’avez que cliquer ici !