La prothèse dentaire sur l’implant

Date: 09.06.2013.

 

Un implant dentaire est la seule solution prothétique en ce moment qui remplace la racine naturelle et ainsi fixe la prothèse dans l’os de la mâchoire.

Dans cet article, on va présenter non seulement les couronnes qui normalement viennent s’appuyer sur un implant, mais également la solution de combinaison de prothèse dentaire et implant, comme la pose d’un bridge.

Lisez notre article pour que vous sachiez tous ce qu’il faut savoir sur cette solution prothétique !

 

Vous avez besoin d’un implant mais vous ne pouvez pas vous permettre les prix français ? La même qualité aux prix bas chez nous – contactez-nous ici !

 

La couronne de l’implant

 

L’implant seul ne signifie que la vis insérée dans l’os alvéolaire. Pour compléter la dent artificielle, on doit mettre une couronne (soutenu par un pilier prothétique) en céramo-métal ou en porcelaine sur-dessus.

Donc en théorie, ces couronnes sont les mêmes que celles posées sur une dent abîmée. Mais en pratique, elles sont différentes parce qu’elles sont vissées ce qui veut dire qu’elles disposent d’une forme qui les permet l’adaptation parfaite à l’implant dentaire.

 

Pourquoi est-ce que c’est bon de poser un bridge sur l’implant ?

 

De plus en plus monde – dentistes ainsi que patients - s’engage à la pose de l’implant dentaire pour remplacer un trou d’une dent absente.

Un bridge sert à remplacer une, ou plusieurs dents absentes en créant une arcade entre deux dents restantes. Mais pour cela il faut qu’on taille et ainsi blesse les dents saines. Dans le cas de plusieurs dents manquantes on peut poser des implants pour le soutien du bridge. Ainsi on peut protéger les dents naturelles, et on contribue à sauvegarder le volume osseux.

On pourrait également combler toute l’absence en implants, qui est une solution favorable en termes de confort, et durabilité. Cependant, la pose des implants augmente le montant de la facture totale.

La mise en place d’un bridge est effectué par un prothésiste, mais l’implant ne peut être inséré dans l’os que par un chirurgien-dentiste.

Il faut néanmoins savoir que – ainsi qu’un bridge dentaire – l’implant a des contre-indications. La pose d’un bridge n’est pas possible dans le cas d’infection des dents piliers ou les dents voisines des piliers. En ce qui concerne l’implant, le tabagisme ainsi que le bruxisme consistent d’un risque élevé de l’échec implantaire.


 
Par ailleurs, les maladies de l’os, certaines affections cardiques, l’hémophilie, ou les maladies du foie ou des reins sont également considérés comme contre-indications de l’implant. Il faut qu’on consulte toujours avec son chirurgien-dentiste pour révéler ces facteurs de risque.

 

A tous types de problème dentaire, nous vous proposons des solutions personnalisées ! Notre équipe de dentistes sont à votre disposition ! Cliquez ici pour nous contacter !