Acte implantaire – Une intervention dentaire déjà bien maitrisée

Date: 05.14.2013.

 

Il y quelques décennies que la technologie de l’odontologie a beaucoup développé, désormais, la pose d’un implant dentaire, n’est qu’un pratique courant. Mais avant ce traitement long et assez complexe, il vaut mieux savoir comment il déroulera, et à quoi faire attention de la part du patient.

 

La pose des implants dentaires en tant qu’une chirurgie buccale

 

on peut donc commencer la phase chirurgicale qui se subdivise en deux étapes : la greffe osseuse, si nécessaire et l’insertion de vis pilier. En s’agissant d’une intervention osseuse, la pose des implants dentaires nécessitent un savoir-faire particulier, un praticien expérimenté, et un environnement bien stérilisé. Donc, le fonctionnement suivant les règles des normes internationales sont indispensables, en matière de matériels utilisés, asepsie et réalisations des soins. Préalable de toute la pose d’un implant on évalue le volume de l’os de la mâchoire, par une radio panoramique et/ou un scanner. La phase de la préparation donc consiste de ces examens et de la préparation d’un devis selon une consultation dentaire générale.

Après, on peut donc commencer la phase chirurgicale qui se subdivise en deux étapes : la greffe osseuse, si nécessaire et l’insertion de vis pilier. Le vis – la racine artificielle – est fabriqué en titane ou en zirconium, tous les deux sont des métaux biocompatibles, rares et donc chers. Puis, après de 2 à 6 mois de cicatrisation l’application de la prothèse implantaire sera possible et ainsi le processus se termine. L’implant avec une prothèse qui s’appuie sur le pilier, offre un fonctionnement et une apparence tous pareils à ceux naturels.

 

N’hésitez pas à nous contacter dans le cas où vous souffrez d’un problème dentaire ! Dans notre clinique à Budapest nous vous proposons des solutions dentaires pas chères et de qualité !

 

Les soins à pratiquer pendant les différentes phases du traitement implantaire

 

Le dentiste doit être spécialisé en chirurgie dentaire pour pouvoir effectuer une telle intervention donc informez-vous bien sur la formation du praticien.Pendant chaque phase, le principe le plus important soit l’hygiène buccodentaire : aussi de la part du patient que du praticien. Puis, la bruxomanie (le grincement de dents) risque le succès du traitement et peut soulever les échecs et le rejet de l’implant. Par ailleurs, le dentiste doit être spécialisé en chirurgie dentaire pour pouvoir effectuer une telle intervention donc informez-vous bien sur la formation du praticien.

Et ne jamais oubliez les tarifs pratiqués des implants : pour éviter les surpris, sachez qu’un tel appareil coûte de 700 à 2000 euros. Le prix se varie selon chaque cas, et chaque pays, mais pour trouver des prix abordables, allez au pays du tourisme dentaire.

 

Pour vous inscrire, cliquez ici !