Types d’extraction dentaire et les complications possibles

Date: 05.30.2013.

 

L’enlèvement d’une dent est un traitement vraiment effrayant, bien que beaucoup de monde aient besoin de retirer une dent abimée ou une dent de sagesse. Pour pouvoir se préparer pour une telle chirurgie on a recueilli des informations des plus importants concernant une extraction dentaire.

 

Les étapes – comment effectue-t-on au juste la chirurgie ?

 

L’extraction d’une dent s’agit d’une chirurgie buccale sous anesthésie locale pendant que le dentiste fait bouger la dent avec un davier, puis la retire. L’extraction d’une dent s’agit d’une chirurgie buccale sous anesthésie locale pendant que le dentiste fait bouger la dent avec un davier, puis la retire. En étant un vrai acte de chirurgie buccodentaire, elle se compose de plusieurs étapes et pendant chacune on doit effectuer un travail précis. Il faut qu’on tout d’abord prépare le champ opératoire – y compris l’asepsie du cabinet, la stérilisation des outils, et la désinfection de la bouche.

Un acte très important est la syndesmotomie, donc l’enlèvement des attaches épithéliales et conjonctives et s’effectue avec un outil appelé syndesmotome.

La subluxation s’agit de faire bouger la dent, en insérant l’élévateur approprié (soit un droit soit un gauche) entre la dent et de l’os alvéolaire. Puis la luxation et l’avulsion suivent : on saisit la dent avec un davier particulièrement fabriqué pour l’extraction et on l’enlève. Par ailleurs, on peut également parler des extractions compliquées – dans les cas où la dent est trop abimée ou sa racine est trop courbée.  Donc il est possible que la dent ne puisse être retirée qu’en plusieurs morceaux et l’intervention se compliquera et s’allongera.

 

Vous avez une douleur de dent insupportable ? Ne repoussez plus le traitement, contactez-nous immédiatement !

 

Les complications qui peuvent survenir pendant et après l’intervention

 

Tout d’abord, précisons que, une infection est probable à survenir après l’extraction, ainsi la consommation des produits laitiers est interdite pour au moins 2 semaines.Tout d’abord, précisons que, une infection est probable à survenir après l’extraction, ainsi la consommation des produits laitiers est interdite pour au moins 2 semaines. Mais, rarement, des complications peuvent se produire, comme chez ceux qui ont des problèmes de coagulation, le saignement peut s’allonger. Aussi, des douleurs et des gonflements gênants et désagréables peuvent rendre la phase de guérison inconfortable voir pénible.

On peut également parler de l’alvéolite qui s’arrive souvent chez les fumeurs et s’agit d’une douleur intense due à la blessure de l’os alvéolaire. La complication la plus grave et la plus rare est la paresthésie, quand les nerfs sont endommagés et une insensibilité se produit.

 

Pour que nous puissions vous aider dans notre clinique se situant à Budapest, vous n’avez que remplir ce formulaire d’inscription !