Se faire poser un implant dentaire à Budapest n’est plus un défi impossible

Date: 03.07.2013.

 

Survolons les différentes phases composantes le traitement de la pose d’un implant dentaire, et examinons quels facteurs déterminent les soins personnalisés ! Selon les questions posées par les patients, il est clair qu’il en reste quelques-unes ouvertes concernant l’implantologie. Dans cet article, on traite le déroulement du traitement implantaire à Budapest, et les diverses contre-indications possibles, qui risqueraient le succès de la pose.

 

La pose d’un implant dentaire – Un acte chirurgical onéreux complexe nécessitant plusieurs visites chez l’implantologue

 

Le processus de l’implantologie, malgré les innovations sera toujours limité par le corps humain, parce que la cicatrisation détermine les phases de l’intervention.

Le processus de l’implantologie, malgré les innovations sera toujours limité par le corps humain, parce que la cicatrisation détermine les phases de l’intervention. Après avoir choisi un dentiste spécialiste implantologue convenable, et après la consultation préliminaire, selon votre devis dentaire, l’insertion de la vis aura lieu. Cette vis en titane (ou bien en zirconium) est la partie la plus importante de l’implant entier comme elle portera la prothèse posée en haut. Après 2 à 6 mois de cicatrisation la gencive sera ouverte à nouveau pour y placer une prothèse à choix.

Dans certains cas, il est possible de poser une prothèse provisoire sur la vis, mais le traitement de la pose d’un implant se compose toujours de 2 phases. Toute cette procédure peut se réaliser soit dans un cabinet dentaire, soit dans une clinique, dépendant si le cabinet est adapté à cette intervention nécessitante une asepsie opératoire et les outils spécifiques. Cependant, soyez vigilant concernant le choix de dentiste, parce que cette intervention est très complexe, donc optez pour un implantologue expérimenté.

 

Nous vous offrons également le traitement de la pose d’un implant, pour en savoir plus, contactez-nous !

 

Quels sont les contre-indications possibles ?

 

Concernant la pose de l’implant dentaire, dans certains cas extrêmes et rares, le risque du rejet de l’implant peut être possible, donc lisez attentivement pour prévenir les complications. Voici une liste des maladies et circonstances qui peuvent vous arriver comme une contre-indication:

  • Un diabète mal équilibré
  • Un greffe
  • Les déficits immunitairesMais tous ces risques peuvent être éliminés par une consultation préliminaire, donc n’hésitez pas à contacter le plus tôt possible un dentiste spécialisé en implantologie.
  • L’absence d’os alvéolaire, les maladies des os
  • Les risques hémorragiques
  • Une valvulopathie cardiaque
  • Le tabagisme peut retarder la cicatrisation et augment la risque de perte de l’implant.

Mais tous ces risques peuvent être éliminés par une consultation préliminaire, donc n’hésitez pas à contacter le plus tôt possible un dentiste spécialisé en implantologie.

 

Nous sommes à votre disponibilité pour les soins dentaires, mais aussi pour la consultation préliminaire !